Observation astro > Lunettes > Lunettes sur monture > Lunette Sky-Watcher 120 ED Esprit sur EQ8 GOTO

Lunette Sky-Watcher 120/840 ED Esprit PRO sur monture EQ8 GOTO. Triplet apochromatique, mise au point Crayford 3" démultipliée 1/11, chercheur 9x50.

Référence : SW0273

6 550,00 €

Quantité :

Lunette Sky-Watcher 120 ED Esprit sur EQ8 GOTO

Un magnifique intrument pour l'astrophotographie.

La lunette Sky-Watcher Esprit 120ED est une lunette apochromatique de 120 mm de diamètre et 840 mm de focale montée sur une monture équatoriale très robuste, très stable et précise, l'EQ-8 GOTO. L'objectif de la lunette est composé d'un triplet apochromatique (3 lentilles) traité multi-couches et poli dans un verre ED à faible dispersion : il diffuse donc peu la lumière et délivre des images nettes et contrastées. Le verre central Ohara FPL-53, est encadré par deux verres Schott : cette combinaison optique permet d'obtenir de très bonnes performances tant en imagerie planétaire que dans le domaine du ciel profond.

Pour ajouter de la précision dans son optique, Sky-Watcher a doté l'objectif d'un barillet réglable, de manière à tirer le maximum de la qualité du triplet apochromatique.

En visuel, son diamètre déjà important vous permettra d'explorer avec précision la surface lunaire, de voir des nuances dans les anneaux de Saturne, de suivre ses satellites, les phases de Vénus, remarquer l'évolution lente des bandes nuageuses de Jupiter, observer le ballet de ses 4 principaux satellites, ou découvrir les objets les plus brillants du ciel profond.

En astrophotographie, l'Esprit 120ED vous donnera des images de haute qualité tout en bénéficiant d'un champ plan jusque sur les bords. Pour celà, la lunette est équipée d'origine d'un aplanisseur/correcteur de champ composé de 2 lentilles de 48 mm de diamètre. La lunette excelle donc pour l'imagerie de grandes nébuleuses, de champs de galaxies et de grandes comètes...

L'optique de 120 mm est protégée par un pare-buée rétractable suffisamment long pour jouer pleinement son rôle. Une fois le pare-buée rétracté, pour le transport ou le stockage, la lunette mesure 73 cm de long.

Le tube optique en aluminium est équipé du système de mise au point Linear démultiplié au 1/11ème de tour. Son diamètre de 3" (7,6 cm) en fait un porte-oculaire robuste, doux et précis, qui circule sur 2 rails fixés de part et d'autre du tube coulissant. Complété par 4 roulements à billes, il n'y a donc aucun problème pour y adapter des accessoires d'imagerie relativement lourds, comme une caméra CCD équipée d'une roue à filtres. Pour couronner le tout, le porte oculaire Linear est rotatif : un avantage qui permet d'orienter votre imageur de manière à optimiser le cadrage de l'objet céleste à photographier, en particulier si cet objet s'étale sur un champ large. Il est aussi doté d'une vis de blocage pour figer la mise au point.

L'Esprit 120ED est munie d'un chercheur 9 x 50 réticulé (grossissement 9 fois, diamètre 50 mm) permettant de centrer aisément tout objet céleste, y compris ceux du ciel profond (les objets Messier sont pour la plupart visibles dans ce chercheur). Pour découvrir les objets du ciel profond, la lunette est livrée avec un oculaire LET 28 mm de 55° de champ apparent, au coulant 50,8 mm. Quant aux observations planétaires, elle devra être complétée par un oculaire de courte focale et/ou une lentille de barlow, pour obtenir de plus forts grossissements. En complément de l'oculaire, l'Esprit 120ED est munie d'un renvoi coudé à miroir traité diélectrique, au coulant 50,8 mm (2"), doté aussi d'une bague adaptatrice au coulant 31,75 mm (1.25"). Cette configuration permet d'accueillir un très grand nombre d'oculaires du marché.
 
Le tube optique est livré dans une solide valise pour le protéger efficacement durant les transports.

La monture EQ8 équipant la lunette, a une capacité de charge de 50 kg ; elle est donc volontairement surdimensionnée pour supporter ce tube optique d'environ 10 kg, rendant l'ensemble extrêmement stable.
 
Pour une plus grande stabilité, le corps de la monture est très massif (25 kg) ce qui la prédestine plutôt à une utilisation en poste fixe. Malgré tout, cette monture reste transportable en extérieur par une seule personne, grâce à deux solides poignées disposées de part et d'autres de l'axe polaire, qui permettent une bonne prise en main.
 
La stabilité de cette monture, la facilité d'utilisation de son logiciel, la qualité de son suivi et la précision de son pointage automatique (typiquement 1 minute d'arc), en font un outil performant pour l'astronome amateur qui envisage de prendre des photographies de qualité en longues poses.
 
Pour celà, un port d'autoguidage compatible ST-4 équipe le panneau de contrôle de la monture ; vous pourrez ainsi relier une caméra d'autoguidage à votre monture et obtenir un suivi proche de la perfection. Les vitesses de guidage sont extrêmement précises : 1x, 0.75x , 0.5x ou 0.125x.
 
La raquette de commande SynScan, est capable de pointer et de suivre plus de 42 900 objets célestes. La base de données comporte les principaux catalogues d'objets comme les 7840 objets NGC, 5386 objets IC, 110 objets Messier, 100 étoiles remarquables, les planètes, la Lune, le Soleil, des catalogues d'étoiles, de galaxies, de nébuleuses planétaires...
 
La raquette SynScan a aussi la capacité de pouvoir être connectée à un ordinateur via un câble de type RS-232. Une fois la communication établie entre le PC et la raquette de commande SynScan, un bon nombre de logiciels de type planétarium peuvent être utilisés pour piloter la monture en toute simplicité.
 
La prise en main de la raquette informatisée SynScan est accessible à tous, et les trésors du cosmos peuvent être pointés à la vitesse de 3,3° / sec, par simple pression d'un bouton lors d'une découverte automatisée (tour) des objets célestes visibles le soir-même. Même un débutant en astronomie peut aisément découvrir la variété des objets célestes en seulement quelques sessions d'observations. Il suffira de choisir un objet céleste dans l'une des listes d'un catalogue et d'appuyer sur la touche "Enter" pour le voir apparaître dans l'oculaire de l'instrument après quelques secondes. Vous avez la possibilité d'augmenter la base de données de la raquette en téléchargeant la dernière mise à jour sur le site internet Sky-Watcher.com.
 
Pour obtenir un suivi des plus réguliers, la monture est équipée d'origine d'un système PEC (Periodic Error Correction ou Correction d'Erreur Périodique). Cette fonction va automatiquement intégrer et corriger par anticipation, les défauts mécaniques inhérents à toutes les montures équatoriales. Il en résulte un suivi régulier approchant une précision de ± 2", qui nécessite que très peu de corrections lors de séances d'astrophotographie. Typiquement, après une très bonne mise en station, nos tests donnent aucun bougé d'étoiles sans autoguidage sur des poses unitaires de 10 minutes et 1200 mm de focale.
 
Des encodeurs optiques équipent cette monture pour éviter toute perte de positionnement malgré un éventuel déplacement en manuel. Une astuce qui évite à l'utilisateur de reprendre la procédure d'initialisation à zéro.
 
L'EQ8 dispose d'un port intégré (nommé SNAP), qui permet de brancher directement votre Appareil Photo Numérique (APN) et choisir le nombre et le temp de poses depuis la raquette de commande SynScan. En tout, 8 programmes de différents temps de poses et nombre de poses sont paramétrables dans la raquette, avec la fonction Caméra Control.
 
La mise en station est un jeu d'enfant avec cette monture lourde charge : des vis ergonomiques équipent l'axe d'azimuth pour mouvoir la monture de gauche à droite. Quant à l'axe de hauteur, la vis sans fin qui permet de redresser ou abaisser l'axe polaire, est équipée d'une barre amovible avec un bras de levier important. Elle entraîne en douceur une large crémaillère résistante, fixée sous l'axe polaire.
 
Une mise en station précise vous permettra d'avoir un suivi très régulier, sans dérive particulière et donc des images en longue pose, nettes et précises. La dérive en déclinaison sera par exemple quasi-inexistante et la précision de guidage en astrophotographie n'en sera que plus accrue, ce qui est fondamental dans ce domaine.
 
Enfin, un trépied massif et réglable de 30 kg amortit rapidement toute vibration, assurant une parfaite stabilité de l'ensemble. Réglable en hauteur (75 cm à 1m), il permet de positionner la monture à la bonne hauteur que vous utilisiez un télescope de type Newton ou Cassegrain. La platine du trépied qui reçoit la base de la monture, est dotée de 4 patins en téflon ayant pour objet de faire glisser en douceur et avec précision, l'azimuth de la monture lors de la mise en station.
 
Chaque pied du trépied est posé sur un plot indépendant (amovible) et réglable en hauteur avec une amplitude de 5 cm. Ce système très astucieux est d'une efficacité redoutable : il permet facilement de remonter ou descendre chaque pied de manière à obtenir une mise à niveau très précise de l'ensemble. Une fois le réglage en hauteur effectué sur le plot, il suffit de visser la bague de serrage qui l'équipe, pour figer sa position.
 
Pour le transport, la monture est livrée dans une caisse type "Flight case" montée sur roulettes, résistante et dotée de mousse polyuréthane rigide à l'intérieur.
 
L'assemblage du tube optique est rapide et sécurisé grâce à l'emplacement type queue d'aronde femelle compatible Losmandy (largeur 3").

Caractéristiques : Voir l'onglet "Fiche Technique"

Photos non contractuelles
  • Diamètre : 120 mm
  • Focale : 840 mm
  • Autoguidage : OUI - port d'autoguidage compatible ST-4
  • Monture : Équatoriale allemande - EQ8 GOTO motorisée double axes, équipée de codeurs optiques.
  • Poids : Monture 25 kg + 2 contrepoids de 10 kg + tube optique 10 kg
  • Formule optique : Triplet apochromatique FPL-53, ED.
  • Lentilles / groupes : 2 lentilles Schott, 1 lentille Ohara FPL-53
  • Coulant : 50,8 mm (2") et 31,75 mm (1,25")
  • Câble d'adaptation batterie : Câble allume cigare fourni 12V DC
  • Alimentation : 12-16V DC - 5A minimum (en option)
  • Modèle : Lunette Sky-Watcher 120 ED Esprit sur EQ8 GOTO
  • BackFocus : 225 mm en visuel et 75 mm derrière le correcteur de champ
  • Rapport F/D : 7
  • Magnitude limite visuelle : 12,4
  • Clarté : 400 x
  • Longueur du tube : 73 cm pare-buée rétracté
  • Pouvoir séparateur : 1.0"
  • Livré avec : Correcteur de champ Ø 48 mm, colliers de fixation, platine Losmandy, valise de transport.
  • Accessoires : 1 oculaire LET 28 mm (55° de champ) et un renvoi coudé diélectrique, coulants 50 mm
  • Base de données : Raquette de commande SynScan avec 42 900 objets célestes (Messier, NGC, IC, planètes, étoiles doubles, etc...)
  • Grossissements : 30 x
  • Traitement optique : Multi-couches, haute transmission
  • Correction de l'Erreur Périodique (PEC) : OUI
  • Chercheur : 9 x 50 mm réticulé, coudé
  • Capacité de charge de la monture : 50 kg
  • Poids total : 85 kg
  • Porte-Oculaires : Type Crayford, Linear 4 roulements à billes, diamètre 7,6 cm (3") doté d'un microfocuseur 1/11
  • Vitesse de pointage : 3,3° / sec
  • Viseur polaire : NON (en option)
  • Monture GOTO : OUI
  • Vitesses de rattrapage : 0,125 x à 1 x
  • Trépied : Acier, réglable en hauteur (75 cm à 1 m), poids 30 kg.
  • Fonctions : Park, Synchronisation, Backlash, Identification, Tour...
  • Modes de suivis : Sidéral, Lunaire ou Solaire en modes Alt-azimuth / Equatorial.
  • Plage de réglage en Latitude : 10° à 65°
  • Plage de réglage en Azimut : ±10°
  • Barre de Contrepoids : Amovible / Diamètre 32 mm / Poids 2,6 kg
  • Transmission : Par courroie sur les 2 axes
  • Précision de pointage : 1 minute d'arc
  • Précision de suivi : ±7" sans PEC
  • Compatible ASCOM : OUI
  • Cercle d'image : Ø 44 mm
  • Motorisation : Moteurs pas à pas - Résolution 0,12" (11 136 000 pas par tour) / Encodeurs - Résolution 1,2' (17 624 pas par tour)

30 autres produits dans la même catégorie :