Accessoires Astro > Accessoires Optiques > Applanisseurs, correcteurs, réducteurs et barlow > Réducteur de focale Astro-Physics 6,7 pour télescopes Ritchey-Chretien

Réducteur de focale F/6.7 recommandé pour les télescopes Kepler de type Ritchey-Chrétien. L'AP67 s'adapte aussi à tout instrument au rapport situé entre F/D=9 et F/D=18.

Référence : CCDT67

260,00 €

Quantité :

Réducteur de focale Astro-Physics 6,7 pour télescopes Ritchey-Chretien

Un réducteur de focale, comme son nom l'indique, est un accessoire optique permettant de raccourcir artificiellement la longueur focale de votre télescope. Par exemple, si vous utilisez le réducteur AP67 Astro-Physics 0.67x sur un télescope de 2000 mm de focale, cette dernière est ramenée à 1340 mm.

En d'autres termes, un télescope ouvert à F/8 devient un télescope à F/5.3, et un télescope à F/9 devient un F/6.

L'effet est immédiat, puisqu'en imagerie vous y gagnerez en grandeur de champ de vision et en rapidité d'acquisition : les temps de poses sont réduits d'un facteur 2 environ. La qualité de ses lentilles permet de corriger les aberrations optiques qui déformeraient les étoiles en bordure de champ visuel. Il est composé de 2 éléments de lentilles ayant une transmission de lumière proche de 99% dans la tranche 470 nm à 700 nm, et donne un cercle d'image de 29 mm de diamètre s'il est utilisé à F/D=6,7.

L'AP67, conçu à l'origine pour les télescopes au rapport d'ouverture F/D=9 jusqu'à F/D=18, fonctionne tout de même parfaitement bien sur les télescopes Ritchey-Chrétien de marques Kepler et GSO. Le champ est très bien corrigé, avec obtention d'étoiles ponctuelles jusqu'en bord de champ, y compris lorsqu'il est utilisé avec un capteur d'imagerie relativement large de type KAF-8300 ou APS-C : sur ces capteurs, l'image finale présente une luminosité homogène sur tout le champ.

Il convient pour tout instrument, qu'il soit de type Schmidt-Cassegrain, Ritchey-Chrétien, Maksutov-Cassegrain, y compris les lunettes astronomiques de type réfracteur.

A l'inverse, ce réducteur n'est pas recommandé pour les instruments au rapport F/D inférieur à 8.

Son tirage optimal (distance entre le capteur d'imagerie et la partie mécanique arrière du réducteur) est de 85 mm ; mais vous pouvez moduler cette distance entre 70 mm et 90 mm avec de bons résultats. Changer cette distance, revient à modifier le rapport focal de l'instrument : un backfocus raccourci à 50 mm vous donnera un rapport F/D à 0,75x. En résumé, plus vous rapprochez votre capteur du réducteur de focale, plus votre focale résultante augmente, et inversement.

Remarque, ce backfocus optimal de 85 mm est un backfocus mécanique, mesuré depuis la partie arrière du réducteur jusqu'au capteur d'imagerie. Optiquement, parlant, le backfocus du réducteur 6,7 est de 101 mm (voir schéma technique), car la lentille arrière est enfoncée de 13,4 mm dans le corps mécanique.

L'adaptation côté caméra se fait grâce à un filetage en M48 (48 mm x 0.75 mm) et le tout sinsère dans votre porte-oculaire au coulant 2" (50,8 mm).

 Caractéristiques : Voir l'onglet "Fiche Technique"

AP CCDT67

  • Diamètre : 50,8 mm (2")
  • Focale : 305 mm
  • Ouverture : 44 mm
  • Lentilles / groupes : 2 éléments traités anti-reflets
  • Coulant : 2" (50,8 mm)
  • Modèle : Réducteur de focale Astro-Physics 6,7
  • BackFocus : De 50 mm à 90 mm / optimal 85 mm
  • Rapport F/D : 6,7
  • Caractéristiques mécaniques : Filetage M48 x 0.75 mm, côté capteur d'imagerie (CCD...) / coulant 2" de l'autre côté
  • Tirage : De 50 mm à 85 mm
  • Cercle d'image : De 29 mm à 34 mm

30 autres produits dans la même catégorie :