Observation astro > Lunettes > Lunettes sur monture > Lunette Sky-Watcher 120 ED Black Diamond sur AZEQ6 GOTO

Lunette apochromatique Sky-Watcher 120/900 ED, diamètre 120 mm, focale 900 mm, sur monture AZ-EQ6 GOTO. Lunette avec verre ED (faible dispersion).

Référence : SW0250

3 270,00 €

Quantité :

Lunette Sky-Watcher 120 ED Black Diamond sur AZEQ6 GOTO

La lunette Sky-Watcher 120/900 ED Black Diamond est une lunette apochromatique de 120 mm de diamètre et 900 mm de focale. Son objectif est composé d'un doublet apochromatique (2 lentilles) traité multi-couches et poli dans un verre ED à faible dispersion : il diffuse donc peu la lumière et délivre des images nettes et contrastées. L'objectif, taillé en verre Schott FPL-53 est situé parmi le haut de gamme de ce type de doublet apochromatique.

L'objectif apochromatique est traité multi-couches avec un traitement haute transmission de lumière, dit MHC (Metallic High-Transmission). Il apporte un haut contraste d'image, sans diffusion de lumière.

L'optique de 120 mm est protégée par un pare-buée suffisamment long pour jouer pleinement son rôle.

En visuel, elle vous permettra d'explorer la surface lunaire avec un haut contraste, de voir les nuances dans les anneaux de Saturne, ses nuages, de suivre le ballet de ses satellites, les phases de Vénus, admirer les bandes nuageuses colorées de Jupiter, observer le ballet de ses 4 principaux satellites, déceler des formations martiennes ou découvrir les objets les plus remarquables du ciel profond.

En astrophotographie, la 120 ED Black Diamond vous donnera des images grand champ de qualité. Elle est donc idéale pour se faire la main sur les grandes nébuleuses, amas, ou les plus grandes galaxies, comme la galaxie d'Andromède.

La Sky-Watcher 120/900 ED Black Diamond est munie d'un chercheur droit 9 x 50 réticulé (grossissement 9 fois, diamètre 50 mm) permettant de centrer aisément tout objet céleste, y compris ceux du ciel profond (les objets Messier sont pour la plupart visibles dans ce chercheur).
 
Pour découvrir les objets du ciel profond, la lunette est livrée avec un oculaire LET 28 mm de 55° de champ apparent, au coulant 50,8 mm. Quant aux observations planétaires, elle devra être complétée par un oculaire de courte focale (5 mm) et/ou une lentille de barlow, pour obtenir de plus forts grossissements. En complément de l'oculaire, la Black Diamond 120 ED est munie d'un renvoi coudé à miroir traité diélectrique, au coulant 50,8 mm (2"), doté aussi d'une bague adaptatrice au coulant 31,75 mm (1.25"). Cette double configuration permet d'accueillir un très grand nombre d'oculaires du marché.
 
Le tube optique en aluminium est équipé d'un système de mise au point de type Crayford, démulitpliée au 1/10ème de tour. Son diamètre de 50,8 mm (2") en fait un porte-oculaire relativement robuste, doux et précis. Il est aussi doté d'une vis de blocage pour figer la mise au point.
 
Une queue d'aronde intégrée permet de fixer simplement le tube optique sur la monture équatoriale AZ-EQ6 GOTO.

C'est la monture Sky-Watcher AZ-EQ6 SynScan qui supporte le tube optique de 120 mm de diamètre. Il s'agit d'un modèle hybride pouvant aussi bien être utilisé en mode Alt-Azimutal pour un usage axé sur le visuel, ou en mode équatorial pour pratiquer l'astrophotographie. Elle est directement inspirée de la monture Sky-Watcher EQ6 PRO GOTO, avec sensiblement les mêmes performances, mais bénéficiant d'améliorations notables.
 
La monture AZ-EQ6 a été allégée, passant de 20 à 15 kg : elle est donc plus maniable que l'EQ6, bien qu'elle aussi soit  capable de supporter une charge de 20 kg, correctement dimensionnée pour une lunette de ce diamètre.
 
Le système d'entraînement pour le suivi stellaire des objets, a été modifié avec l'ajout d'une courroie au niveau des deux moteurs. Il en résulte un suivi plus régulier que sur l'EQ6 avec une courbe d'erreur périodique plus adoucie, une diminution du niveau sonore lors du pointage, et un jeu mécanique (backlash) réduit lors de l'invertion du sens des moteurs.
 
Des encodeurs optiques équipent cette monture pour éviter toute perte de positionnement malgré un éventuel déplacement en manuel. Une astuce qui évite à l'utilisateur de reprendre la procédure d'initialisation à zéro.
 
Il est très simple de passer du mode équatorial au mode alt-azimutal, grâce au basculement à 90° du bloc d'Ascension Droite / Déclinaison. Vous pouvez même fixer une queue d'aronde à l'extrémité de la barre de contrepoids, pour y fixer un deuxième instrument jouant le rôle de contrepoids. Vous faites ainsi d'une pierre deux coups, en vous donnant la possibilité d'observer un même objet céleste dans deux instruments de puissance différente.
 
La stabilité de cette monture, la facilité d'utilisation de son logiciel, la qualité de son suivi et la précision de son pointage automatique (typiquement 1 minute d'arc), en font un outil performant pour l'astronome amateur qui envisage de prendre des photographies de qualité en longues poses.
 
Pour celà, un port d'autoguidage compatible ST-4 équipe le panneau de contrôle de la monture ; vous pourrez ainsi relier une caméra d'autoguidage à votre monture et obtenir un suivi proche de la perfection. Les vitesses de guidage sont extrêmement précises : 1x, 0.75x , 0.5x ou 0.125x.
 
La raquette de commande SynScan, est capable de pointer et de suivre plus de 42 900 objets célestes que ce soit en mode alt-azimutal ou en mode équatorial. La base de données comporte les principaux catalogues d'objets comme les 7840 objets NGC, 5386 objets IC, 110 objets Messier, 100 étoiles remarquables, les planètes, la Lune, le Soleil, des catalogues d'étoiles, de galaxies, de nébuleuses planétaires...
 
La raquette SynScan a aussi la capacité de pouvoir être connectée à un ordinateur via un câble de type RS-232. Une fois la communication établie entre le PC et la raquette de commande SynScan, un bon nombre de logiciels de type planétarium peuvent être utilisés pour piloter la monture.
 
La prise en main de la raquette informatisée SynScan est accessible à tous, et les trésors du cosmos peuvent être pointés par simple pression d'un bouton lors d'une découverte automatisée (tour) des objets célestes visibles le soir-même. Même un débutant en astronomie peut aisément découvrir la variété des objets célestes en seulement quelques sessions d'observations. Il suffira de choisir un objet céleste dans l'une des listes d'un catalogue et d'appuyer sur la touche "Enter" pour le voir apparaître dans l'oculaire de l'instrument après quelques secondes. Vous avez la possibilité d'augmenter la base de données de la raquette en téléchargeant la dernière mise à jour sur le site internet Sky-Watcher.com.
 
Pour un obtenir un suivi des plus réguliers, la monture est équipée d'origine d'un système PEC (Periodic Error Correction ou Correction d'Erreur Périodique) utilisable en mode équatorial. Cette fonction va automatiquement intégrer et corriger par anticipation, les défauts mécaniques inhérents à toutes les montures équatoriales. Il en résulte un suivi régulier qui ne nécessite que très peu de corrections lors de séances d'astrophotographie.
 
D'un diamètre de 25 mm et d'une longueur de 28 cm, la barre de contrepoids est rétractable pour réduire l'encombrement de la monture.
 
Pour une mise en station précise, la monture est équipée d'un viseur polaire éclairé, inséré dans l'axe polaire de la monture. Il est conçu pour l'hémisphère Nord et Sud ; une échelle graduée en latitude et un petit niveau sphérique intégré, permettent de réaliser un préréglage de jour. Ce préréglage devra être affiné de nuit sur l'étoile polaire, grâce à un mouvement fin en azimut qui facilite l'orientation précise de la monture sur le méridien local.
 
L'assemblage du tube optique de 120 mm est rapide et sécurisé grâce à la queue d'aronde déjà fixée sur l'instrument.
 
Enfin, le trépied en acier inoxydable est réglable en hauteur (de 85 à 147 cm) et doté d'un plateau de rangement pour oculaires, qui vient consolider la stabilité de l'instrument.

Caractéristiques : Voir l'onglet "Fiche Technique"                 Vidéo de présentation

Photos non contractuelles
  • Diamètre : 120 mm
  • Focale : 900 mm
  • Autoguidage : OUI - port d'autoguidage compatible ST-4
  • Monture : Équatoriale allemande / Alt-Azimutale - motorisée double axes, entraînement par courroies, équipée de codeurs optiques.
  • Poids : Monture 15 kg + 2 contrepoids de 5 kg + tube optique 5,2 kg
  • Formule optique : Doublet apochromatique FPL-53 ED (Schott)
  • Coulant : 50,8 mm (2") et 31,75 mm (1,25")
  • Câble d'adaptation batterie : Câble allume cigare fourni 12V DC
  • Alimentation : 11-15V DC - 2A (en option)
  • Modèle : Lunette Sky-Watcher 120 ED Black Diamond sur AZEQ6 GOTO
  • Rapport F/D : 7,5
  • Magnitude limite visuelle : 12,4
  • Clarté : 400 x
  • Longueur du tube : 92 cm
  • Pouvoir séparateur : 1,00"
  • Livré avec : 1 oculaire LET 28 mm (55° de champ) et un renvoi coudé diélectrique, coulants 50,8 mm
  • Base de données : 42 900 objets célestes
  • Grossissements : 32 x
  • Traitement optique : Multi-couches, anti-reflets Metallic High-Transmission
  • Poids : Tube optique 5,2 kg
  • Correction de l'Erreur Périodique (PEC) : OUI
  • Chercheur : 9 x 50 mm droit (non coudé)
  • Capacité de charge de la monture : 19 kg / 16 kg en astrophotographie
  • Poids total : 25,8 kg
  • Porte-Oculaires : Type Crayford, diamètre 50,8 mm (2") et 31,75 mm (1.25") doté d'un microfocuseur 1/10
  • Vitesse de pointage : 4,2° / sec
  • Viseur polaire : OUI (viseur polaire éclairé)
  • Monture GOTO : OUI
  • Vitesses de rattrapage : 0.125x, 0.25x, 0.5x, 0.75x, 1x
  • Trépied : Acier chromé, réglable en hauteur (85 cm à 147 cm), poids 7,5 kg.
  • Fonctions : Park, Synchronisation, Backlash, Identification, Tour...
  • Modes de suivis : Sidéral, Lunaire ou Solaire.
  • Barre de Contrepoids : Diamètre 25 mm

30 autres produits dans la même catégorie :